L’équipe Smals Research, de g. à dte, 1e ligne : Bert Vanhalst, Isabelle Boydens, Katy Fokou, Vandy Berten. 2e ligne : Joachim Ganseman, Paul Stijfhals (teamleader), Koen Vanderkimpen, Kristof Verslype. Absent sur la photo : Jean-Pierre Latour.

Smals Research, c’est l’équipe de Smals dédiée à la recherche. Avec ses neuf collaborateurs, elle encourage l’innovation. Elle soutient l’introduction de technologies nouvelles ou récentes chez Smals et chez ses membres. Pour en savoir plus, nous avons rencontré Paul Stijfhals, teamleader.

La recherche en tant que telle

Au fil de ses études, l’équipe a déjà exploré plus de 300 thèmes technologiques. Et elle a accompagné la mise en pratique de plus d’une centaine d’entre eux.

L’influence de Smals Research sur le business est indéniable. Elle a été à l’origine de la première application Java dans le contexte de la Dimona en ligne, de la première signature digitale, du premier message XML envoyé pour la DmfA, de la première version du portail de la sécurité sociale qu’elle a doté d’un système de User & Access Management, du premier service web, etc. Pour d’autres exemples, consultez le tableau à la fin de cet article.

L’équipe assume un rôle d’observatoire des technologies. Cette veille technologique l’aide à établir, chaque année, le plan de recherche. Celui-ci répertorie les thèmes d’études à venir.

La création de valeur ajoutée

Smals Research fait de la recherche pratique. Il lui tient à cœur de créer de la valeur ajoutée. Elle consent beaucoup d’efforts pour que le fruit de ses recherches soit utilisé et se concrétise en nouveaux services pour nos membres.

Pour certains sujets, nous ne nous contentons pas d’élaborer un Proof of Concept. Nous allons le plus loin possible dans la concrétisation et dans le soutien aux équipes opérationnelles.

La consultance

Smals Research consacre environ un quart de son temps disponible à des missions de consultance. Elle soutient le programme d’innovation de l’ONSS. Elle a, par exemple, créé de A à Z la première version du chatbot Student@work. Elle offre également ses services à la plateforme eHealth, à l’INAMI, à la CAPAC, à la Police fédérale, à l’ONEM, etc.

Pour l’Office national de l’emploi, nous avons contribué à l’élaboration d’un chatbot destiné à gérer les questions sur les fiches fiscales.

La communication et la sensibilisation

Smals Research sensibilise les clients et les équipes opérationnelles de Smals quant à l’importance de l’innovation. Elle met beaucoup d’énergie dans la communication. Elle contribue à nourrir l’image innovante de Smals.

L’équipe partage les résultats de ses études au moyen d’un large éventail d’outils :

  • sessions d’information
  • articles sur son blog smalsresearch.be
  • articles dans la presse spécialisée (Techzine, etc.)
  • messages sur Twitter
  • conférences lors de grands événements publics : Devoxx, Infosecurity, etc.
  • prises de parole comme professeurs invités lors de cours universitaires

Avant la crise Covid-19, les sessions d’information avaient lieu en présentiel. En 2019, chaque session a rassemblé en moyenne 250 personnes.

Le 30 juin 2020, Smals Research a organisé son premier webinaire sur le thème « Web Scraping for Analytics ». Le succès a été au rendez-vous avec pas moins de 530 participants ! Paul y voit la preuve de l’excellente réputation qu’a pu engranger Smals Research.

Le prochain webinaire est prévu en septembre 2020. Il sera consacré aux « Pièges de l’intelligence artificielle ».

Actuellement, les invitations aux séances d’information sont envoyées à quelque quatre mille personnes. En un trentaine d’années, le rayonnement de l’équipe s’est nettement accru !

Les atouts de Smals Research

Smals Research est une équipe multidisciplinaire. Elle peut apporter son aide dans de nombreux domaines : Graph / Network Analytics, Data Quality, Intelligence Artificielle, Machine Learning, Natural Language Processing, Conversational Interfaces, Distributed Trust, Privacy & Analytics, Blockchain & Smart Contracts, Cryptographie appliquée, Software Engineering…

D’autre part, Paul ne manque pas d’exemples pour illustrer la grande flexibilité de ses collaborateurs. Ils sont régulièrement impliqués pour mener ponctuellement une étude high level sur les possibilités d’une technologie, pour clarifier les objectifs d’un projet ou pour réaliser et mettre en place une solution rapide liée à une des technologies examinées.

A l’occasion de la crise du coronavirus, l’un de mes collaborateurs a développé des scripts pour générer les statistiques journalières du centre de tracing Covid-19.

Smals Research est également intervenue pour la Caisse auxiliaire de paiement des allocations de chômage. La CAPAC était submergée de demandes de chômage temporaire. Elle dénombrait 300.000 demandes supplémentaires par mois. En l’espace de 10 jours, Smals Research a implémenté une solution basée sur la technologie Robotic Process Automation (RPA). Grâce à 10 robots installés sur des machines virtuelles, la CAPAC a pu automatiser le traitement des demandes de chômage temporaire et des milliers de Belges ont perçu leurs indemnités à temps.

Les défis

De nos jours, les équipes opérationnelles sont de plus en plus fortes sur le plan technologique. Chaque année, c’est une gageure de proposer des thèmes d’étude innovants, utiles et qui ne sont pas encore intégrés sur le terrain. Lors de la création de Smals Research en 1991, c’était tout à fait différent. Cette année, le Research Radar inclut 99 thèmes.

Smals Research compte adapter sa formule de sessions d’information. Par le passé, elle organisait chaque année deux ou trois longues séances d’environ deux heures trente chacune. Dorénavant, elle mettra sur pied des webinaires plus fréquents (environ 6 par an) et plus courts (+/- 45 minutes).

Toutefois, LE défi récurrent reste la mise en œuvre opérationnelle des technologies introduites par Smals Research. Il est très complexe de trouver les bons cas d’utilisation, de convaincre les clients et les parties prenantes internes de Smals, et – dans certains cas – de mener le plus loin possible la réalisation des solutions.

Et Paul Stijfhals conclut :

Après tant d’efforts, lorsque nous constatons la reprise par un membre ou par Smals d’une technologie que nous avons introduite, toute l’équipe Smals Research le vit comme une intense satisfaction !

Plus d’infos : www.smalsresearch.be

A lire aussi : la visite royale à l’ONSS

Liste non exhaustive de quelques technologies introduites par Smals Research


Les commentaries sont fermés.