Pour son data center d’Anderlecht, Smals a choisi d’investir dans un nouvel aérorefroidisseur avec une plus grande efficacité énergétique. Il consommera deux fois moins d’électricité que son prédécesseur.

Les data centers de Smals abritent des centaines de systèmes informatiques qui sont opérationnels nuit et jour. Des installations de refroidissement redondantes leur assurent une température ambiante idéale.

Dans ses data centers, Smals utilise un système de refroidissement unique basé sur l’air extérieur (free cooling) et sur l’eau (free chilling). Ce système permet de réduire l’empreinte écologique et la consommation électrique.

Afin d’assurer la continuité de service de notre data center d’Anderlecht, un aérorefroidisseur a été remplacé. L’aérorefroidisseur est le dispositif qui permet d’évacuer vers l’extérieur les calories du data center absorbées par le chiller. Smals a procédé au remplacement d’un aérorefroidisseur sec par un aérorefroidisseur adiabatique.

Qu’est-ce qu’un aérorefroidisseur sec ?

Imaginez votre frigo. À l’arrière, il possède un réseau de tubes par lesquels circule un fluide (il s’agit généralement du fréon). Ce fluide est chaud et doit être refroidi. Dans le cas de votre frigo, le fluide est refroidi par l’air ambiant qui circule naturellement de bas en haut, autour des tuyaux.

Un aérorefroidisseur fonctionne de la même manière à la différence que le mouvement de l’air est accéléré à l’aide de ventilateurs.

Ce principe permet d’augmenter l’efficacité du refroidissement de l’eau (et non pas du fréon comme dans un frigo) contenue dans le réseau de tubes.

Photo : Enlèvement de l’ancien aérorefroidisseur

Et un aérorefroidisseur adiabatique ?

L’aérorefroidisseur adiabatique utilise un principe supplémentaire. Avant d’arriver en contact avec le réseau de tubes, l’air accéléré par les ventilateurs passe au travers d’une paroi humide.

Ce passage permet de diminuer la température de l’air avant son contact avec le réseau de tubes et de ce fait, augmente l’efficacité du refroidissement.

La puissance électrique de l’aérorefroidisseur adiabatique est diminuée de 50% par rapport à l’aérorefroidisseur sec. Cela représente une réduction substantielle de la consommation électrique.

La mise en service du nouvel aérorefroidisseur a eu lieu le 7 octobre 2021.

Photo : Arrivée du nouvel aérorefroidisseur

Plus d’infos sur les data centers de Smals

Merci à Brieux Delcambre et à Marc Fannes pour leurs explications 😃


Les commentaries sont fermés.