Le projet Reva-Z (Revalidatie-Ziekenuizen) vise à digitaliser les processus de financement des hôpitaux de revalidation.

L’Agence flamande de protection sociale a demandé à Smals d’élaborer la solution informatique. Nous réutilisons des développements que nous avons réalisés dans le cadre du financement des maisons de repos et de soins.

Selim Dahmane, Assistant Chain Service Manager, et Ignacio Vasquez, Chef de projet, nous en disent plus.

Contexte

Suite à la sixième réforme de l’État, diverses compétences fédérales sont progressivement transférées vers les Régions. Dans un précédent article, nous avions évoqué le cas du financement des maisons de repos et de soins.

En 2022, l’Agence flamande de protection sociale (Vlaamse Sociale Bescherming) prendra la relève du fédéral pour la gestion d’un nouveau secteur de soins : celui des hôpitaux de revalidation. Huit établissements hospitaliers sont concernés.

D’autres parties prenantes sont impliquées :
  • les Caisses de soins pour la vérification de l’assurabilité des patients et pour le remboursement des factures établies par les hôpitaux
  • les institutions d’assurance pour la contribution fédérale et le maximum à facturer (MAF)
  • les fournisseurs de logiciels des parties prenantes

Objectifs

L’application que Smals met au point doit digitaliser les flux d’informations liés aux admissions dans les hôpitaux de revalidation et à la facturation qui en découle.

Nous privilégions autant que possible la réutilisation afin de réaliser un maximum d’économies.

Nos équipes réutilisent la solution que nous avons développée pour le secteur des Aides à la mobilité et du Financement des soins aux personnes âgées. Les fonctionnalités de base liées à l’admission et à la facturation sont déjà disponibles et vont être adaptées au cas concret des hôpitaux de revalidation.

Certaines nouvelles fonctionnalités vont être développées. Elles ont trait :
  • à la contribution personnelle
  • au maximum à facturer
  • aux régularisations entre les parties concernées

Bénéfices

La numérisation de la facturation réduira le délai de paiement des Caisses de soins vers les hôpitaux. Elle augmentera la qualité des données, ce qui restreindra les erreurs et permettra un meilleur contrôle des moyens alloués.

Technologies

L’application sera constituée de microservices* déployés sur le G-Cloud.

Elle mettra à la disposition des Caisses de soins un front-end développé en Angular.

Au niveau du back-end, les données seront stockées dans des bases de données Postgres.

*Les microservices sont des composants qui fonctionnent en synergie pour accomplir les fonctionnalités demandées, tout en étant indépendants les uns des autres. Le développement basé sur les microservices :
– est à l’opposé de l’approche classique où les composants de l’application forment un tout indissociable.
– facilite la réutilisation.
– permet de gagner en réactivité car l’adaptation de composants indépendants est plus aisée.

Planning

Le projet a démarré en décembre 2020. Différentes phases sont prévues en 2021, en vue d’une mise en production en janvier 2022.

Personnes de contact

  • Assistant Chain Service Manager : Selim Dahmane
  • Chef de projet : Ignacio Vasquez
  • Analystes fonctionnels : Carine Follong, Marc De Meester, Friedel Pas
  • Architecte : David Hemmerijckx
  • Coordinateur du développement des modules de facturation : Dries Baert

Equipes impliquées

  • Prise en charge
  • Prise en charge fédérale
  • Facturation
  • Coordination
Pour toute question, vous pouvez vous adresser à : gez-project@smals.be
L’équipe Prise en charge. De gauche à droite et de haut en bas : Ignacio Vasquez, Marc De Meester, Mathias Bulte, Kristof Camelbeke. Absent sur la photo : Jeroen Compagnie.
L’équipe Prise en charge fédérale. De gauche à droite et de haut en bas : Carine Follong, Joris De Rijck, Ignacio Vasquez, Maarten Aerts.
L’équipe Facturation. De gauche à droite et de haut en bas : Dries Baert, Wout Meskens, Suzan Rogge, Friedel Pas, Wim Drapier.
L’équipe Coordination. De gauche à droite et de haut en bas : Jochim Van Dorpe, Cedric Bonnevie, David Hemmerijckx, Melissa Snoeks.

Les commentaries sont fermés.