À la demande de l’INAMI, Smals participe au projet VIDIS (Virtual Integrated Drug Information System). Ce projet vise à améliorer tous les processus et informations liés au traitement médicamenteux des patients en Belgique. En enrichissant une API qu’elle a élaborée en 2019-2020, Smals va – notamment – développer une application mobile destinée aux citoyens belges. Cette app permettra, entre autres, aux patients de présenter leurs prescriptions électroniques à la pharmacie.

Le contexte

Depuis le 1er janvier 2020, les prestataires de soins sont tenus de prescrire par voie électronique. Il s’agissait d’une première étape dans la dématérialisation des prescriptions. Cependant, aujourd’hui, le prescripteur doit encore imprimer la preuve papier de prescription électronique et la remettre au patient. A l’avenir, l’utilisateur pourra toujours utiliser la prescription papier, mais ce ne sera plus obligatoire.

Les objectifs du projet VIDIS

Le projet VIDIS vise à :

  1. Organiser et stimuler le partage de données et d’informations entre toutes les parties impliquées dans le processus médicamenteux :
    • le patient et son entourage
    • les dispensateurs de soins en ambulatoire entre eux (médecins, pharmaciens…)
    • les dispensateurs de soins en ambulatoire et le milieu hospitalier
  2. Améliorer les processus existants de prescription, de délivrance et de prise de médicaments

Pour ce faire, il est nécessaire d’intégrer toutes les données qui sont disponibles dans les différentes sources d’informations existantes, et de mieux orchestrer les processus. Chez Smals, les équipes de développement travaillent à cette intégration. Les informations seront partagées via des services REST.

(source : Projet VIDIS : Partager les données sur les médicaments de façon électronique – INAMI)

Concrètement

Le projet VIDIS couvre le développement de trois outils interdépendants :

  • une API (REST, Springboot) et une application web (Angular 10) déjà existantes et qui évoluent au fur et à mesure des intégrations et des besoins
  • une application mobile (IONIC v5) en cours d’élaboration

Les collaborateurs de Smals qui participent au projet VIDIS :

De gauche à droite et de haut en bas : Arnaud Hulstaert (chef de projet), Abderrahmen Abbassi, Jacques Yakoub, Ken Keymolen, Jean Louis Maggetto, Helena De Oliveira Kempf, Ken Bostoen, Oussama Bellazaar, Daniel Penninck.
De gauche à droite et de haut en bas : Nicolas Vermeulen, Pierre Copois, Guillaume Luque Joris, Dylan Cabal, Inge Sneppe, Kristof Steurbaut (chef de projet). Absents sur les photos : David De Vreese. Simon Dewulf, Geert Allegaert, Véronique Van de Vijvere.

L’API VIDIS

L’API* élaborée dans le cadre de VIDIS va puiser les données dans les différentes sources disponibles et les transmettre sous une forme consolidée à l’application web et à l’application mobile.

*ndlr : Une API (Application Programming Interface) est une interface de programmation applicative. Elle permet d’utiliser des fonctionnalités déjà développées dans d’autres applications en ligne.

L’application mobile VIDIS

L’application mobile VIDIS est destinée au patient et à son entourage. Dans une première phase, l’app doit garantir la possibilité pour chaque Belge, et sans avoir à dépendre d’apps commerciales, d’aller chercher ses médicaments à la pharmacie en présentant ses ordonnances électroniques sous une forme dématérialisée.

Lors de phases ultérieures, cette application mobile sera enrichie d’autres fonctionnalités :

  • la consultation du schéma de médication, de la livraison de médicaments et de l’autorisation des remboursements
  • la possibilité pour les différentes parties (docteur, patient,…) de lire et d’écrire dans un « journal » des commentaires concernant la médication

L’application web VIDIS

L’application web présente les mêmes informations que l’application mobile. Elle est aussi bien destinée aux dispensateurs de soins qu’aux patients.

Les bénéfices visés par le projet VIDIS

Grâce à l’app mobile, à la web app et à la révision des processus médicamenteux, VIDIS devrait apporter une valeur ajoutée à différents niveaux :

  • une meilleure information des patients
  • une meilleure cogestion par les patients
  • l’amélioration de la qualité des soins de santé et de leur continuité, quel que soit l’environnement (soins ambulatoires, hospitaliers ou résidentiels)
  • une collaboration multidisciplinaire plus fluide
  • le soutien à l’évolution des prescriptions électroniques

Pour plus d’infos sur le projet VIDIS, consultez le site de l’INAMI

Planning et réutilisation

Le projet est découpé en plusieurs phases qui se termineront à la fin de l’année 2022.

  • En 2020 : l’application web VIDIS a été mise à la disposition des patients et des prestataires de soins. Cette application web est réutilisable.
  • En juin 2021 : l’application mobile VIDIS sera mise à la disposition des patients.
  • En 2022 : l’API VIDIS permettra l’interopérabilité « system-to-system » pour les logiciels utilisés par les professionnels des soins de santé. Ces services API seront réutilisables.
  • VIDIS continuera d’évoluer jusqu’à la fin 2022.

Non seulement le projet VIDIS fournira des services et applications réutilisables, mais il a lui-même recours au ReUse. Il réutilise 40% de composants existants et s’appuie sur des technologies déjà disponibles comme itsme.  

Une large collaboration

Coordonné par l’INAMI, le projet VIDIS fait l’objet d’une collaboration entre de nombreux organismes :

  • le SPF Santé publique
  • le Réseau Santé Bruxellois (RSB)
  • le Réseau Santé Wallon (RSW)
  • Vitalink
  • Recip-e
  • Farmaflux
  • eHealth
  • MyCareNet
  • les représentants des dispensateurs de soins

Chez Smals, plusieurs équipes sont impliquées :

  • les équipes de développement VIDIS (voir photos ci-dessus)
  • l’équipe UX Usability (voir photos ci-dessus)
  • le Chain Service Manager Sven Akkermans, l’Assistant Chain Service Manager Nicolas Rogge et le Key Account Manager Diane Puttaert
Sven Akkermans,
Chain Service Manager
Nicolas Rogge,
Assistant Chain Service Manager
Diane Puttaert
Key Account Manager

Vos personnes de contact

Le Chain Project Leader est Hélène Berchmans ; les chefs de projet sont Kristof Steurbaut et Arnaud Hulstaert.

Hélène Berchmans,
Chain Project Leader
Kristof Steurbaut,
Chef de projet
Arnaud Hulstaert,
Chef de projet

Headerphoto by National Cancer Institute on Unsplash


Les commentaries sont fermés.